Category: Projets récents (page 1 of 2)

90 projets ruraux soutenus en Méditerranée

voir l’article

Philoxenia plus de détails

philoxenia plus1

PHILOXENIA PLUS, projet approuvé

dans le cadre du 1er appel à projets de capitalisation du Programme MED en 2012 et financé par le FEDER.

DESCRIPTION COURTE DU PROJET

Les territoires ruraux connaissent des recompositions démographiques remarquables, liés à des soldes migratoires positifs. Si cette tendance reste à nuancer selon les régions européennes, elle nécessite un accompagnement lucide et volontariste de la part des acteurs locaux pour ne pas subir en négatif des contraintes parfois extrêmement fortes liées à la mondialisation et la financiarisation de l’économie, au réchauffement climatique, aux enjeux alimentaires et énergétiques.

Un certain nombre de territoires européens ont de manière innovante et expérimentale bâti leurs propres stratégies de développement visant :

– l’accueil et le maintien de nouvelles populations (apportant de nouvelles compétences).

-la promotion de produits locaux (valorisant les produits du terroir et immatériels).

Pour poursuivre le déploiement de telles politiques de développement local, se ressent aujourd’hui le besoin de mieux capitaliser et mutualiser les expériences d’acteurs de différents réseaux.

DURÉE : 18 MOIS, BUDGET du projet: 831.000 Euros, Co-financement du FEDER 645 250 Euros (77,64%), Financement national : 185 750 Euros.

•      Préparer la programmation 2014-2020 ;

•      Faire reconnaître les politiques d’accueil et de maintien de populations comme des réponses opérationnelles aux objectifs de cohésion sociale et territoriale que porte l’Europe.

OBJECTIF GÉNÉRAL

Capitaliser les expériences des acteurs de philoxeniaplus pour mieux transférer les méthodes et les bonnes pratiques:

♦ Permettant un enrichissement et un soutien méthodologique visant la poursuite de la professionnalisation des acteurs locaux et l’efficience des stratégies territoriales ;

♦ Facilitant et favorisant l’émergence de nouvelles activités économiques, l’innovation et la performance en matière d’outils et de démarches visant l’accueil de nouveaux actifs et de nouvelles populations et la promotion de produits locaux dans un souci de développement durable.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

♦  Mettre à la disposition des acteurs des ressources méthodologiques en matière  d’ingénierie des politiques d’accueil et de promotion des produits locaux

♦  Créer des opportunités de rencontre et de témoignage avec des acteurs ayant expérimenté de bonnes pratiques en matière  d’accompagnement des candidats, de construction et de promotion d’opportunités d’installation, de promotion des produits locaux

Sept bonnes pratiques à transférer issues de neuf projets:

–          Retour aux sources des natifs (expérience PHILOXENIA IVB MED)

–          Installation de nouveaux actifs (expérience SOHO-SOLO IIIB SUDOE)

–          Promotion des ressources endogènes du territoire (expérience One Village-One Product du projet GRISI PLUS IVC et du projet MEDSTRATEGY IVB MED) incluant trois bonnes pratiques.

 

Deux outils TIC à transférer:

–          Les portails locaux SIG de promotion des villages et des produits du terroir;

–          Un portail national de l’installation en milieu rural comme centre de consultation pour les élus locaux.

•   Réfléchir collectivement à l’élaboration de méthodes et de pratiques permettant l’émergence et/ou le développement de politiques de développement local visant l’accueil de populations et la promotion de produits locaux (guide méthodologique)

•   Réfléchir et produire collectivement des pistes d’innovation et d’expérimentation d’outils et de stratégies visant la promotion de produits locaux, la prospection, l’intégration de nouveaux actifs et de nouvelles populations en évaluant la pertinence de la transférabilité des cinq projets et des outils TIC

•  Animer et accompagner sur la durée le réseau en jalonnant le calendrier de temps forts (séminaires), d’échanges d’informations…

•    Rédiger les principaux généraux d’une charte pour une association européenne visant à promouvoir les politiques d’accueil et d’attractivité ; Etre force de proposition dans le cadre de la stratégie « Europe 2020 ».

 

  1. PARTENARIAT : 7 Partenaires ordinaires

Chef de file : Employabilité Locale (EM.LOC.), Grèce

E-ZAVOD (Slovénie)

ANETEL (Chypre)

Eurokom Association, Gerace, (Italie)

Province de TERUELRégion Aragon (Espagne)

Collectif Ville Campagne (France)

CCI Gers (France)

9 Partenaires externes

Agence de développement local de Drama, Grèce

Sinergija, Slovénie

Centre de formation technique de Larnaca, Chypre

Diogenes Business Incubator University of Cyprus

Associazione Intercomunale « Comuni della Locride », Italie

Shire Community of Teruel, Espagne

Communauté de Communes Aubusson-Felletin, France

Pays Gorges-Causses-Cévennes, France

Communauté de Communes Pays Viganais, France

RÉSULTATS ATTENDUS

1. Création d’une association pour la promotion de politiques d´accueil et d´attractivité dans des  territoires ruraux

2. Identification des acteurs principaux (membres potentiels d’une association européenne)

3. Evaluations des bonnes pratiques et étude de faisabilité de transfert

4. Plans d´actions de transfert

5. Guide méthodologique

6. Charte pour la constitution et la gestion de l´association européenne (statut juridique)

7. Recommandation pour l´intégration des politiques d’accueil dans le cadre de la stratégie Europe 2020.

Le projet Philoxenia en bref

Projet MED 2007-2013 / Philoxenia
Mise en place d’un dispositif opérationnel commun
pour l’accueil d’activités en milieu méditerranéen rural

Partenaires Philoxenia
Les partenaires du projet Philoxenia
lors de la réunion de démarrage à Lithotopos en Grèce (14/03/2009)

Durant trois ans, d’avril 2009 à mars 2012, le projet Philoxenia vise à aider financièrement, techniquement et culturellement 90 personnes, 54 femmes et 36 hommes, souhaitant s’installer dans les zones-cibles pour créer leurs propres micro-projets et contribuer ainsi à la vitalité de ces territoires ruraux.

Fragilisées par le déclin démographique, les collectivités rurales méditerranéennes du projet Philoxenia sont en effet de plus en plus confrontées à une diminution des services et des entreprises commerciales, voire à une perte d’identité. Or, la valorisation de la mobilité et des technologies de l’information et de la communication (TIC), le souci du développement durable et la recherche d’une haute qualité de vie face aux nuisances urbaines peuvent permettre à ces collectivités rurales d’inverser cette tendance et de trouver des nouvelles pistes de développement. Le patrimoine architectural, culturel, environnemental et l’espace dont elles disposent sont en réalité de nouveaux facteurs d’attractivité.

C’est pourquoi, dans le paysage qui se dessine actuellement, les six partenaires du projet proposent dans les territoires impliqués de mettre en place un Dispositif opérationnel commun d’accueil d’activités en milieu méditerranéen rural (Philoxenia).

Les zones-cibles du projet Philoxenia :

  • Kerkini – Petritsi – Héraclée, Grèce
  • Province d’Oristano, Sardaigne, Italie
  • Voroklini, Larnaca, Chypre
  • Ptuj, Slovenie
  • Malte – Gozo, Malte.

Ce projet est inspiré de l’expérience française du Collectif Ville Campagne.

Les points de vue qui y sont exposés reflètent l’opinion des partenaires du projet Philoxenia et de ce fait ne représentent en aucun cas le point de vue officiel de la Communauté Européenne ou de l’Autorité de gestion du programme MED.

Sixième numéro – mars 2012

Sixième numéro – mars 2012 : FR

  • Quatorze nouveaux témoignages de micro-entrepreneurs des campagnes méditerranéennes.
  • Le DVD des bonnes pratiques du projet Philoxenia.
  • Lithotopos (Grèce) : la dernière ligne droite pour les partenaires du projet Philoxenia.
  • Paris : participation au cinquième salon des « Projets en campagne ».
  • Marseille : participation des partenaires Philoxenia à la Journée de capitalisation.
  • Après Philoxenia, le projet Grisi Plus.

Cinquième numéro – septembre 2011

Cinquième numéro – septembre 2011 : FR

  • Les services d’accompagnement unissent l’offre publique et la demande privée du projet Philoxenia.
  • Rome (Italie) : participation de partenaires Philoxenia au séminaire de capitalisation.
  • Seize témoignages de micro-entrepreneurs des campagnes méditerranéennes.
  • Voroklini (Chypre) : la situation du projet Philoxenia lors de la cinquième réunion des partenaires.
  • Interview téléphonique du coordinateur général par le Centro Studi di Politica Internazionale de Rome.

Quatrième numéro – mars 2011

Quatrième numéro – mars 2011 :  FR

  • Malte : les avancées du projet Philoxenia dans la zone cible.
  • Ptuj (Slovénie) : intense déploiement des activités du projet Philoxenia.
  • Oristano (Italie) : treize candidats retenus pour la création d’entreprises.
  • Évolutions du projet lors de la quatrième réunion des partenaires.
  • Thessalonique (Grèce) : participation du projet Philoxenia à l’exposition projets MED.
  • Les premières pierres pour fonder une association européenne de l’accueil.

Troisième numéro – septembre 2010

Troisième numéro – septembre 2010 : FR

  • Kerkini – Pétritsi – Héraclée (Grèce) : premières candidatures à l’installation.
  • Oristano (Italie) : les dernières avancées du projet Philoxenia.
  • Larnaca (Chypre) : nous sommes prêts à vous accueillir !
  • Malte : la Banque de La Valette apporte son soutien au projet Philoxenia.
  • 22–23 mars 2010 – Attard – Malte : troisième rencontre des partenaires.
  • 19–21 mai 2010 – Lithotopos – Grèce : réunion des responsables de la politique d’accueil.
  • 16–18 juin 2010 – Clermont-Ferrand – France : Université européenne de l’accueil de nouvelles populations.

Deuxième numéro – mars 2010

Deuxième numéro – mars 2010 :  FR

  • 27–28 septembre 2009 – Oristano : deuxième réunion des partenaires.
  • Le projet Philoxenia devient connu !
  • 2 octobre 2009 – Bruxelles : réunion en faveur des politiques d’accueil.
  • Relations ville – campagne : comment bien anticiper les migrations futures ?
  • Création en 2010 d’une association européenne de l’accueil en milieu rural.
  • Article sur le projet Philoxenia dans la Newsletter du programme MED.
  • Le magazine français L’Esprit Village consacre un article au projet Philoxenia.
  • Les outils du projet Philoxenia ont été réalisés.

Premier numéro – septembre 2009

Premier numéro – septembre 2009 : FR

  • Réunion de démarrage : ce que les partenaires ont déclaré aux médias.
  • Échos du projet dans les médias.
  • Interview du coordinateur général.
  • La Charte partenariale du projet Philoxenia.
  • Le DOC : un nouveau dispositif pour l’accueil d’activités dans l’espace méditerranéen.
  • La Stratégie de communication intégrée : l’« outil » de Philoxenia pour l’information du public.
  • Quelques « faits divers » sur le projet Philoxenia.

Description du projet ITAES

Cette proposition (2003 / 055 – 435), qui a été soumise en septembre 2002 dans le cadre du programme communautaire « Initiatives en matière d’emploi et socioculturelles dans les régions de l’Union Européenne limitrophes des pays candidats »  (ligne budgétaire Β5-3003), a été approuvée par la Direction Générale Élargissement de la Commission Européenne en mars 2003.


Groupes cibles :

  • Région pilote de travail
    :
    L’ensemble de la zone frontalière des Départements de Serrès (200.561 habitants,superficie : 3.968 km2) et de Drama (103.763 habitants, superficie : 3.468 km2),  en Grèce du Nord, ainsi que la zone bulgare de  Petritch, de Gotse Deltchev  et de Blagoevgrad.

  • Secteurs:
    Pour gérer le travail sur un territoire , le développement de l’emploi appelle une approche globale du milieu rural. Il convient de remarquer que les artisans, les commerçants et le secteur des services, même présents dans certains projets, n’y sont pas de façon organisée. C’est un handicap pour l’avenir du développement des territoires ruraux (tels que les notre) et une faiblesse pour une nouvelle orientation agricole qui prévoit d’associer des non-agriculteurs à la réflexion sur l’avenir du monde rural. Si non, cela entraîne la mise en « hibernation » de dizaines de professions possibles, de centaines d’activités micro-entreprenariales
    potentielles et de divers services émergents de proximité aux citoyens
    .

  • Bénéficiaires :
    L’individu (homme, femme, handicapé), l’entreprise locale (les dirigeants) et les territoires (les décideurs politiques locaux) frontaliers défavorisés qui constituent le niveau de compétitivité de notre région et qui doivent être aidés par le projet pour faire face aux changements économiques et sociaux, consécutifs à l’élargissement sur la Bulgarie.


Régions: Macédoine centrale, Macédoine orientale & Thrace.


Description du projet :

Réaliser une Intervention Territoriale pour l’Avenir d’Emploi et Socioculturel de notre zone frontalière afin de renforcer sa compétitivité et celle de ses secteurs, affectés par l’élargissement sur la Bulgarie. Plus précisément, nous démarrons sur la base de 3 facteurs ou « éléments communs » : l’individu, l’entreprise locale et notre territoire frontalier défavorisé (les 2 départements voisins de Serrès et de Drama situés à côté de la Bulgarie). Ces facteurs doivent eux-mêmes être « alliés » à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, au développement du financement de proximité, à la mobilité du travail transfrontalier, à des activités transfrontalières de compréhension entre Grecs et Bulgares et à l’apport des technologies de l’information et de la communication. L’ensemble de ces éléments couvrent ainsi la Communication de la C.E. (437 final) sur l’impact de l’élargissement dans les régions limitrophes des pays candidats (Bulgarie en l’occurrence), mais également
les 4 piliers de la stratégie européenne pour l’emploi et le Plan d’Action National  grec de 2002 sur l’Emploi.


Budget :

Coût total du projet approuvé par la Commission européenne

1.231.046,63 €

Montant de la subvention approuvée par la Commission européenne 

984.837,31

Montant de la contribution des partenaires du projet

246.209,32

Montant de la subvention approuvée en % du coût total du projet

80 %


Objectif du projet :

Renforcer la compétitivité des départements de Serrès et de Drama et de leur  économie (objectif global) sur laquelle l’élargissement à la Bulgarie et la libre circulation des travailleurs et employés bulgares immigrés en Grèce risquent d’avoir un impact négatif à court terme au niveau de l’emploi local; et faire de ce territoire une Eurorégion dynamique et socio-économiquement intégrée avec la région voisine de la Bulgarie  (objectif spécifique). Pourquoi ? Afin d’alléger le poids de l’élargissement et d’exploiter les chances qu’il offre.


Principales activités du projet :

Comment et par quels moyens les objectifs cités ci-dessus seront-ils atteints ? Par la mise en oeuvre d’une Intervention Territoriale intégrée pour l’Avenir d’Emploi et de développement Socioculturel de cette Euro-zone (ensemble d’activités cohérentes). L’approche territoriale (moyen) a déjà une place reconnue et participe à part entière à la résolution des problèmes de compétitivité, de migration, de chômage , de craintes et inquiétudes locales et des difficultés socioculturelles ; surtout dans les régions frontalières “qui sont à la traîne par rapport à la moyenne de l’U.E. dans les domaines des infrastructures  et de la restructuration économique”. C’est le cas surtout des régions frontalières grecques (y compris la notre) qui sont considérées par la Communication 437/2001 de la C.E. “les plus défavorisées”, “présentant encore un taux relativement élevé d’emploi dans le secteur primaire”. Donc notre zone a une faible compétitivité, sa situation est déjà critique et elle risque en plus de s’aggraver sensiblement d’une part par la mise en cause de la Politique Agricole Comm ne (P.A.C.) et d’autre part par la réforme de la Politique Commune de la Pêche (P.C.P.) qui s’approchent et qui alimentent un marasme économique et une inquiétude locale évidente sur l’impact de l’élargissement sur la Bulgarie.


Les résultats escomptés du projet :

a) Améliorer les canaux d’information des populations locales, développer leurs connaissances sur les changements économiques et sociaux ainsi que sur les effets positifs de la libre circulation des personnes sur l’économie et la culture locales (effets d’une stratégie de coopération transfrontalière avec la Bulgarie dans une Europe élargie).
b) Adapter la formation professionnelle actuellement dispensée à travers l’utilisation des T.I.C. pour augmenter l’employabilité des travailleurs-employés.
c) Adapter l’accompagnement des structures de formation aux besoins des groupes sociaux, affectés par l’élargissement (adaptabilité des structures de formation et des personnes).
d) Mise en place des pôles de prestation de services de proximité surtout par les femmes (promotion de l’esprit d’entreprendre dans les secteurs en hibernation et dimension du genre).
e) Développer le financement de proximité.
f) Rapprocher les publics grec et bulgare grâce à l’élargissement.
g) Diffuser et multiplier les résultats de notre projet et les intégrer dans les politiques appliquées au niveau national et communautaire pour la consolidation de la paix et la prévention de conflits.

 

Older posts

© 2017 Alkis Kallia

Theme by Anders NorenUp ↑